les Clonettes revisitées de Noush
les Clonettes revisitées de Noush

Aujourd'hui j'aimerais vous présenter Manoushka Kraal, qui a créé la marque NOUSH.
Passionnée par l'Afrique et plus particulièrement l'Afrique du Sud, Manoushka est une designer produit qui propose à la vente de beaux objets fabriqués par des artisans africains.
“Happy•go•Lucky” est un projet nourri par sa découverte de la Clonette et sa rencontre avec un ébéniste africain. Manoushka propose régulièrement de nouvelles déclinaisons en bois de notre poupée adorée.

« Bonjour Manoushka !
Pouvez-vous vous présenter et nous dire comment vous avez connu l'histoire de la Clonette?
J'ai appris son histoire en lisant sur internet. Je suis une designer produit qui a lancé sa propre marque : NOUSH. Je vis à Durban en Afrique du Sud et je travaille avec plusieurs maître-artisans dans différentes disciplines à travers toute la province du KwaZulu Natal. Une des personnes avec qui je travaille est un sculpteur incroyablement doué : Blessing Gapa. Il travaille à partir des dessins détaillés que je fais. Ensemble nous avons créé une famille entière de Clonettes, sculptées à la main en bois...


 
Pour vous, quelle est la signification de cette poupée ?
La première fois que j'ai vu cette poupée, c'était il y a plusieurs années à Cape Town et je regrette encore de ne pas en avoir acheté une à ce moment là. Puis, une très bonne amie en a acheté une pour notre petite fille de 6 ans maintenant, et je suis totalement tombée amoureuse de cette poupée...J'ai su immédiatement que je voulais créer quelque chose en lien avec elle.
En cherchant « poupée Clonette » sur internet, j'ai trouvé des histoires de Clonettes inspirées des poupées avec lesquelles les enfants jouaient en Afrique du Sud. A cette époque, ces poupées étaient principalement faites en bois, et c'était fabuleux de trouver des photos de ces poupées originales.
J'ai également trouvé des histoires à propos de ces poupées traditionnellement en bois, apportant la chance et vous protégeant à vie, tel un ange gardien.
 


Lorsque je suis tombée enceinte de ma seconde fille, j'ai eu envie de créer une collection spéciale pour elle, et j'ai décidé d'utiliser toutes ces histoires en source d'inspiration principale...J'ai pensé « Pourquoi ne pas changer la poupée Clonette en plastique et la faire redevenir ce qu'elle était: une poupée en bois ! ».

Comment avez-vous réalisé la popularité de cette poupée ?
Je dois admettre que je ne m'étais jamais vraiment rendue compte à quel point elle est extrêmement populaire avant que je commence ce projet...


Pouvez-vous nous expliquer les différentes déclinaisons de vos Clonettes en bois?
Au début, j'ai juste décidé de m'amuser à créer des amis pour la Clonette iconique : la petite fille avec le lapin (ndlr : la même que Facteur Céleste vend). C'est ainsi que la petite fille portant le faon, et le garçon avec l'agneau sont « nés ».
Puis, en réalisant à quel point les gens, jeunes comme vieux, semblent fasciner par les sirènes, j'ai décidé de créer une sirène dans le style de la poupée Clonette, portant un lapin similaire…
 


Quand, à la suite de tout ça, j'ai appris une légende sur les sirènes vivant dans le Karoo d'Afrique du Sud (ndlr : le Karoo est un parc naturel et semi-désertique), c'était comme si toutes les pièces se mettaient en place.
La dernière chose que j'ai récemment ajouté à mes sirènes c'est une coiffure afro ! Étant donné que la Clonette raconte une histoire d'Afrique, j'ai pensé que cela ferait plus sens qu'elle ressemble un peu plus à une Africaine :)
 


Merci beaucoup Manoushka, et bonne création !


Vous souhaiter acquérir une de ces Clonettes en bois ? Rendez vous dans la boutique Noush sur le site www.noush.co.za ou écrivez un email à manoushka à: noushkraal@gmail.com


Propos recueillis et traduits de l'anglais par Julie Labroue, par email le 23 septembre 2015.

Toutes les photos présentes dans cet article appartiennent à www.noush.co.za/ .
Merci de ne pas les utiliser sans autorisation.



publier le oct. 10, 2017
publier dans blog
auteur Facteur Céleste

laisser un commentaire